Sommaire

1. Définissez vos objectifs
2. Trouvez des participants pertinents
3. Rédigez votre scénario de test 
4. Créez des tâches pour les tests utilisateur
5. Définissez vos mesures
6. Lancez une phase de test
7. Enregistrez vos tests
8. Compilez et analysez les informations
9. Conclusion

1. Définissez vos objectifs

La première étape d’un test utilisateur bien mené consiste à définir vos objectifs principaux. Cela implique de répondre avec précision aux questions suivantes:

  • Que testez-vous ? Pour connaître votre cible et en définir sa portée.
  • Pourquoi testez-vous ? Quel est le but de mener un test utilisateur au sein de votre entreprise, et qu’essayez-vous d’accomplir ?

Prendre le temps d’approfondir ces questions vous aidera à définir un cadre pour votre test utilisateur. Par ailleurs, cela vous permettra de mener votre étude dans son intégralité sans vous éloigner de vos objectifs.

Cependant, avant de définir les bases solides de votre test utilisateur, vous aurez besoin d’investir temps et efforts pour affiner les objectifs de ce dernier. Cela nécessite de travailler et de communiquer efficacement avec les parties prenantes sur la solution en cours de test. Elles peuvent vous fournir des éléments clés sur lesquels vous poserez les bases de votre test utilisateur.

Afin de définir au mieux les objectifs de votre test utilisateur, suivez les recommandations suivantes:

1. Demandez aux parties prenantes de vous indiquer leurs principales inquiétudes et les éléments et processus qu’ils considèrent comme essentiels. Ces questions vous permettront d’articuler judicieusement vos efforts et les zones à prioriser.

2. Analysez les données fournies par les parties prenantes concernant la solution que vous testez telles que les analyses, les feedbacks, etc. En guise d’exemple, dans le cas où les parties prenantes représentent des agences numériques, l’analyse des sites Web peut révéler des éléments qui se distinguent (c’est-à-dire un grand taux de lecture d’une vidéo, mais avec un faible pourcentage de visionnage).

3. Demandez-leur une démonstration d’un processus et d’un élément qu’elles souhaitent évaluer. Cela peut vous aider à mieux cerner les aspects que vous testerez et à obtenir plus d’informations importantes pour compléter votre test.

2. Trouvez des participants pertinents

Trouver les participants adéquats est essentiel, car en les associant aux objectifs de votre test utilisateur, vous serez certain de recueillir les informations les plus importantes.

Par conséquent, la manière dont vous trouverez les bons participants pour votre test utilisateur repose principalement sur la solution en cours de conception.

Si vous ciblez une cible plus large, vous pouvez alors simplement segmenter votre audience en fonction des données démographiques (âge, situation géographique, situation professionnelle, etc.) et de certains autres paramètres tels que les appareils qu’elle utilise (smartphones contre PC, etc.).

De la même façon, si vous développez un système complexe, vous aurez alors besoin d’être plus précis et de réduire votre pool de participants. L’objectif est donc de filtrer les participants en fonction de leur expertise, de leurs compétences, de leurs expériences avec des solutions comparables, etc.

Vous devrez également mesurer à quel point les caractéristiques de vos participants correspondent aux responsabilités et connaissances requises par le système que vous développez. C’est à cet instant que les choses se précisent : votre capacité à approfondir chaque détail sera extrêmement importante.

Service tout compris de recrutement de testeurs

Nous aidons les équipes chargées des produits, de la conception, de l’UX et du marketing à obtenir un retour d’information réel et exploitable sur les utilisateurs, plus rapidement et à moindre coût. Au cœur de notre service se trouve un pool de plus de 907 000 sujets de test.

En savoir plus

2.1 Utilisez des filtres pour trouver les participants les plus pertinents 

Vous pouvez vous servir de filtres pour vous assurer que les caractéristiques de vos participants correspondent bien à celles recherchées pour vos utilisateurs finaux. Les filtres vous aideront à sélectionner les meilleurs participants en fonction de leurs compétences, de leur expertise et de leurs connaissances. Ces filtres prennent généralement la forme de questions à choix multiples.

Par ailleurs, les filtres peuvent évaluer le niveau de motivation et d’engagement de vos participants, outre leur expertise et les caractéristiques attendues.

Voici quelques-uns des principaux types de questions de screening :

  • Données démographiques — par ex. « Quel âge avez-vous ? », « Quel et le revenu de votre ménage ? »
  • Niveau d’expérience — par ex. « Quelle est votre expérience avec le drop shipping sur Amazon? »
  • Questions comportementales — par ex. « Sur quelles boutiques en ligne achetez-vous du matériel informatique? »
  • Données firmographiques — par ex. « Dans quel secteur avez-vous travaillé? »
  • Compétences ou connaissances particulières — par ex. « Pouvez-vous décrire votre expérience dans la programmation et votre niveau de maîtrise dans ce domaine ? »
  • Fréquence d’utilisation — par ex. « À quelle fréquence utilisez-vous Amazon pour acheter du matériel informatique ? »

Voici une liste de précieux conseils pour créer des filtres :

  • Assurez-vous que vos questions prédéfinies soient claires et concises.
  • Évitez les questions orientées ou biaisées.
  • Demandez l’accord des participants pour enregistrer les sessions de test à l’aide des filtres.
  • Évitez d’employer uniquement des questions de type « oui/non ».

Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez voir un exemple de notre bibliothèque de questions.

La dernière étape, et probablement l’étape la plus efficace, est l’utilisation des personas. Un persona est une personne fictive qui définit un type d’utilisateur susceptible d’utiliser un produit ou d’aller vers une solution spécifique. Le persona doit comprendre les informations générales, les compétences, les schémas de comportement, les caractéristiques et les informations démographiques qui représentent votre utilisateur idéal. Les personas peuvent ainsi grandement renforcer votre engagement concernant une approche centrée sur l’utilisateur et vous aider à développer une compréhension approfondie de vos utilisateurs.

Vous pouvez utiliser des personas afin de créer des questions filtres de qualité, vous permettant ainsi de sélectionner les candidats les plus pertinents.

Enfin, vous pouvez vous servir d’outils comme Google Forms, Survey Monkey, ou Hotjar qui propose des services de sondage afin de créer des filtres efficaces et faciles à partager. Concernant les outils avancés, qui nécessitent souvent un abonnement, ils offriront des fonctionnalités utiles telles que la qualification, les réductions, et les analyses associées à des capacités de filtrage et de tri efficaces.

Service tout compris de recrutement de testeurs

Nous aidons les équipes chargées des produits, de la conception, de l’UX et du marketing à obtenir un retour d’information réel et exploitable sur les utilisateurs, plus rapidement et à moindre coût. Au cœur de notre service se trouve un pool de plus de 907 000 sujets de test.

En savoir plus

3. Rédigez votre scénario de test 

Il existe un élément qui va considérablement améliorer l’efficacité de vos missions de test utilisateur. Nous en avons parlé au cours de l’étape précédente, et il s’agit des scénarios de test utilisateur.

Un scénario de test a pour objectif d’aider les participants à mieux comprendre le contexte et à s’imprégner du test, en incarnant des utilisateurs. Il permet ainsi de simuler des environnements et des scénarios de la vie réelle et d’observer comment les participants interagissent avec eux, tout en essayant de résoudre certains problèmes.

Les scénarios de test utilisateur offrent un contexte aux participants et les aident à comprendre de manière intuitive l’intégralité du processus. Ce faisant, ils vivent un scénario que vous simulez, et peuvent ainsi manifester des comportements spécifiques qu’ils auraient dans des conditions naturelles et réelles.

Vous pouvez également employer les scénarios pour ajouter une couche de détails nécessaires afin de motiver les participants et les mener au bout de l’étude.

Si vous souhaitez obtenir des résultats approfondis et authentiques lors d’un test utilisateur, rédigez et utilisez des scénarios de test afin de valoriser votre étude.

3.1 Exemple d’utilisation d’un scénario de test 

La mission du test utilisateur doit être quelque chose de simple comme ci-dessous ——> « Choisissez un drone à emmener lors d’un voyage en famille qui vous corresponde le mieux à l’aide du site Web [nom du site Web] ».

Les scénarios de test utilisateur doivent valoriser la mission en offrant un contexte : « C’est l’hiver et vous planifiez de partir en weekend avec votre famille dans la campagne londonienne qui regorge de cours d’eau, de verdure et d’arbres.

Vous avez besoin d’acheter un drone équipé d’une caméra embarquée pour moins de 1500 €, afin de filmer ces merveilleux paysages et enregistrer ces précieux souvenirs pour votre famille.

Le drone doit disposer d’une bonne autonomie de vol et doit être capable d’éviter les obstacles présents dans cet environnement (arbres, collines, rochers). Le journal météo indique par ailleurs que les températures pourraient tomber en dessous de -6°C et par conséquent, le drone doit être capable de supporter ces conditions pour fonctionner. »

Cet exemple de scénario est plutôt long et complet, et n’est pas nécessairement requis, mais l’intérêt était de vous montrer comment un scénario peut ajouter de la profondeur à une tâche quelconque.

Voici quelques conseils à garder en tête lorsque vous rédigez un scénario de test :

  • Utilisez le langage de l’utilisateur. Vous éviterez ainsi tout problème de compréhension et aiderez les participants à mieux rentrer dans l’étude.
  • Soyez simple, concis, et instructif.
  • Répondez aux préoccupations (concernant votre produit) par le biais de tâches que les participants doivent accomplir. En créant des tâches réalistes et réalisables, vous obtiendrez des informations précises et faciles à mettre en place.

4. Rédiger les tâches du test d’utilisabilité

Afin de mener à bien un test utilisateur, vous devrez créer des tâches concrètes que vos participants devront accomplir. Vos tâches doivent ainsi être réelles, réalisables et refléter vos objectifs de test.

Chaque tâche doit amener les participants à accomplir un objectif prédéfini. Leur but est de guider les participants de façon efficace, mais immodérée, tout au long du parcours client.

Voici quelques exemples de tâches de test convenablement formulées :

  • Expliquez comment vous souscrivez à une assurance.
  • Comparez les avantages des formules d’assurance Gold et Silver et choisissez celle qui correspond le plus à vos besoins. Ajoutez ensuite cette formule dans votre panier.
  • Acceptez une invitation et ajoutez cette personne à votre liste d’« amis proches ».

Pour résumer, vos tâches doivent :

  • Être réalisables
  • Avoir des critères de réussite bien définis
  • Être non suggestives, libres et sans parti pris
  • Être simples et concises
  • Représenter les expériences que vivent les vrais utilisateurs
  • Être spécifiques

Le guide complet sur la conduite de tests à distance (test utilisateur en ligne)

Dans cet e-book, vous retrouverez les informations présentées dans cet article de blog et découvrirez aussi d’autres conseils intéressants sur le sujet.

Une section complète intitulée « Tests UX à distance en pratique » vous sera d’une aide précieuse dans votre travail quotidien. Vous apprendrez comment rédiger des questions et des hypothèses, comment créer de bonnes tâches pour les tests en ligne et à quoi ressemblent de bons questionnaires.

En savoir plus

5. Définissez vos mesures

Sélectionner et utiliser avec attention les indicateurs adaptés est d’une importance capitale. Tout d’abord, vous devez définir avec exactitude ce que vous souhaitez évaluer. Il s’agit principalement de facteurs qui influencent l’expérience utilisateur et des indicateurs du test utilisateur qui doivent généralement être évalués :

  • La performance
  • La facilité
  • L’effort
  • La satisfaction

Les indicateurs les plus courants pour mesurer la performance sont :

  • Le taux de réussite, qui mesure le pourcentage de tâches correctement accomplies par les participants
  • Le temps consacré à la tâche, qui mesure et additionne le temps total dont les participants ont eu besoin pour accomplir chaque tâche
  • Le taux d’erreur, qui compte le nombre d’erreurs commis par les participants

Pour mesurer les éléments restants, vous pouvez vous servir des indicateurs suivants :

  • SUS (System Usability Scale ou « échelle d’utilisabilité du système »)
  • CES (Customer Effort Score ou « niveau d’effort du client »)
  • SEQ (Single Ease Question ou « question unique simple »)
  • CSAT (Customer Satisfaction ou « satisfaction client »)

Boîte à outils avec des modèles pour mesurer les KPI UX (en anglais)

La boîte à outils gratuite aide de manière fiable les chercheurs UX avec des évaluations de l’expérience utilisateur. Elle permet une mesure valide, fiable et objective de la perception des utilisateurs. Les trois KPI pertinents – Single Ease Question (SEQ), Net Promoter Score (NPS) et System Usability Scale (SUS) – vous aident à mieux évaluer les risques et à en tirer des améliorations.

En savoir plus


6. Lancez une phase de test

Lorsque vous avez déterminé chaque élément des étapes précédentes, et avant de faire passer votre test utilisateur à des participants, il est obligatoire de lancer un pilote.

Les phases pilotes (les tests) vous aident à anticiper de nombreuses erreurs ou à révéler des problèmes qui peuvent surgir tout au long du test utilisateur, vous permettant ainsi d’assurer des tests fluides.

De cette manière, les phases pilotes peuvent vous aider à voir si :

  • Vos participants comprennent ce qu’ils doivent effectuer
  • Vos tâches sont biaisées
  • Vous obtenez les informations pertinentes que vous vouliez recueillir
  • Vous devez supprimer toutes tâches ou questions répétitives ou inutiles
  • Vos tâches correspondent à vos objectifs prédéfinis

L’idéal est de trouver un candidat qui correspond au profil des vrais participants pour essayer votre test.

7. Enregistrez vos tests

En possédant un enregistrement de vos tests, vous pouvez facilement revoir le workflow du test, prendre de meilleures notes ou utiliser l’enregistrement comme une ressource pour vous aider à présenter les résultats du test. Avec des enregistrements, vous serez capable de transférer les informations les plus importantes d’une manière particulièrement simple. De plus, le format de ces enregistrements étant des vidéos, vous disposerez de l’un des médias les plus attrayants et les plus à même de partager un contexte.

Il existe de nombreux logiciels d’enregistrement vidéo sur le marché, et la version gratuite et quelconque de l’un de ces logiciels répondra bien souvent à vos besoins. Vous trouverez ici une liste d’outils favoris des clients de TestingTime pour la recherche utilisateur à distance.
Cependant, les enregistrements nécessitent l’accord préalable de chaque participant. De plus, vous devrez probablement protéger les informations personnelles des participants en retirant les éléments sensibles, en floutant leur visage, ou en modifiant leur voix. Vous trouverez ici un guide sur le RGPD dans la recherche UX.

8. Compilez et analysez les informations

La dernière étape consiste à analyser toutes les données collectées et à extraire les informations importantes. Veillez à ne pas vous concentrer uniquement sur les informations qui soutiennent votre hypothèse, mais à vous attarder aussi sur les points suivants :

  • Les commentaires négatifs des participants
  • Tout comportement inhabituel
  • D’autres commentaires ou observations émis par les participants et les membres d’autres équipes impliqués dans la recherche

Vous devrez également penser à ajouter des tags, à écrire des notes supplémentaires, et à structurer et à organiser vos données en quelques mots. Commencez par rassembler les problèmes d’utilisabilité similaires que vous avez recensés dans un même groupe.

Pour structurer et présenter vos données, vous pouvez utiliser différentes techniques, telles que le modèle de Kano, l’une des techniques de visualisation les plus efficaces.

Ensuite, vous devrez organiser les problèmes en fonction de leur niveau critique et de leur importance (allant de faible à critique).

Après avoir réalisé toutes ces étapes, vous devrez discuter des résultats avec votre équipe et les autres responsables de la conception du produit (par exemple, l’équipe de production).

9. Conclusion

Mener des tests utilisateurs est essentiel à la création de produits marquants qui répondent aux problèmes des utilisateurs. Les tests utilisateurs vous aident à comprendre ces problèmes et à trouver des solutions optimales. C’est pour cette raison que vous devez investir suffisamment de temps et d’efforts à réaliser efficacement des tests utilisateurs. Ce processus peut parfois être fastidieux, mais il se révélera plus simple et plus précis au fur et à mesure que vous réaliserez des tests et notamment avec des produits différents.

Restez informé en vous inscrivant à notre newsletter

Améliorez l’expérience client et l’expérience utilisateur en recevant toutes les annonces les plus importantes de TestingTime !

S'inscrire