Sommaire

1. Research Ops : Qu’est-ce que c’est
2. Research Ops : Son importance
3. Research Ops: How to get started?
4. Final Words

1. Research Ops : Qu’est-ce que c’est

Pour commencer, Research Ops est une version plus courte de Research Operations – en français : opérations de recherche. C’est similaire à Dev Ops (opérations de développement), Sales Ops (opérations de vente) et Design Ops (opérations de conception), termes utilisés pour opérationnaliser des départements spécifiques de l’entreprise, comme on peut le comprendre à partir de leurs noms. Même s’il y a une relation, les postes similaires à l’assistant de Research Ops sont encore trop nouveaux pour avoir un bon rapport de recherche descriptif. Cependant, la définition la plus proche décrit le terme comme tout ce qui soutient les chercheurs en les soulageant du travail opérationnel. Cela peut comprendre des personnes, en passant par la stratégie, aux logiciels. Tout ce qui permet aux chercheurs de gagner du temps dans la collecte et le traitement des données pour leur analyse peut être considéré comme Research Ops.

1.1 Research Ops: Son objet au sein de l’entreprise

Research Ops ne vise pas à aider un scientifique ou analyste spécifique au sein de l’entreprise, mais à faire en sorte que le département atteigne son efficience et son efficacité optimales. Cet objectif est atteint des manières suivantes :

  • Automatisation des tâches
  • Prise en charge de la logistique de la recherche quantitative
  • Création d’une structure pour la recherche quantitative et qualitative
  • Établissement d’un flux de travail et un processus
  • Création de méthodes répétables
  • Assurance que le processus et la mise en œuvre correspondent à la stratégie

2. Research Ops : Son importance

Research

Avec une concurrence croissante dans le monde des consommateurs, la centralité client prend de plus en plus d’importance. Les entreprises et les entrepreneurs se tournent de plus en plus vers le marketing de niche et la personnalisation. L’importance d’une proposition de vente unique a atteint de nouveaux sommets. Mais qu’est-ce que Research Ops a à voir avec tout cela ? Avec les entreprises se concentrant sur les perceptions des consommateurs, ce qui est un phénomène en évolution, un accès plus rapide aux rapports ou au plan du document de recherche est devenu une chose presque obligatoire. Cela met au premier plan la pression sur le département de recherche & développement et le besoin d’opérationnalisation pour un traitement plus rapide.

Pour le dire tout à fait simplement : voici les principales besoins du département de R&D d’une entreprise que Research Ops aide à satisfaire :

Utilisabilité – Research Ops permet aux différents départements d’accéder à toutes les données de recherche dont ils ont besoin à partir d’un système d’exploitation ou d’un logiciel central. En conséquence, en commençant avec une proposition de recherche, un plan de document de recherche, un statut et une analyse, jusqu’aux rapports, tout cela devient accessible à tous au sein de l’entreprise. De plus, cela rend l’utilisabilité très facile, améliorant ainsi la qualité du produit et modifiant l’orientation et la vision globales de l’entreprise.

Productivité – Research Ops encourage le développement d’un cadre, de modèles tels qu’un exemple de proposition de recherche, un flux de travail et des méthodes de répétabilité pour garantir un gain de temps maximal pour le travail opérationnel. C’est un concept d’ensemble avec plusieurs composants qui parviennent à réduire le temps de traitement dans une large mesure, optimisant ainsi l’efficacité. Vous trouverez ici quelques bons conseils sur la façon de faire évoluer la recherche UX.

Rentabilité – Les mêmes facteurs affectant l’efficacité de l’équipe de R&D d’une entreprise contribuent également à réduire les coûts. Une stratégie appropriée, bien recherchée, et une méthode bien expérimentée rend Research Ops responsable d’économiser et de gérer de nombreux autres facteurs contrôlant et affectant le bon fonctionnement du département.@

Rapports rapides – L’automatisation et la division de la charge de travail avec Research Ops permet à l’équipe de produire des rapports rapides et presque dynamiques en fonction des changements spontanés des consommateurs. Cela permet aux entreprises d’évoluer à une vitesse incroyable et de bénéficier d’un avantage concurrentiel sur des autres dans le même secteur.

Avec la croissance et la mise à l’échelle des entreprises, l’opérationnalisation des départements devient nécessaire. La raison de cela est que l’augmentation des ventes affecte chaque département, ce qui a un impact exponentiel sur la charge de travail. Alors, l’efficacité, économiser des ressources et le travail intelligent deviennent l’objectif ultime de la phase de croissance des startups. Et cela n’a rien d’étrange. La gestion de plus d’un département est un territoire inconnu pour les entreprises traversant une transition soudaine d’être une startup fonctionnant dans une seule pièce à une société avec plusieurs départements. D’où l’émergence de systèmes tels que Design Ops, Dev Ops, Sales Ops, et maintenant Research Ops, pour permettre une gestion facile de plusieurs départements. Cela signifie également que ces pratiques opérationnelles sont responsables de plus d’un élément dans un département donné, et c’est également le cas de Research Ops.

2.1 Research Ops: Ses huit pilier ou éléments

Un département de R&D comporte huit domaines d’intervention qui nécessitent l’attention de l’équipe. De temps en temps, ces domaines gênent la livraison rapide et fluide des rapports. Research Ops rend le processus et la livraison des rapports d’analyse des perceptions des consommateurs transparents, quels que soient la question de recherche, les exigences de l’équipe et les défis, ce qui en fait les huit piliers de la pratique.

2.1.1 Gestion budgétaire

Comme tout autre département, R&D a également ses propres dépenses qui nécessitent une planification et une gestion appropriées. Par exemple, certaines rubriques standard dans un budget incluent les salaires ou les frais de recrutement des testeurs, les frais de déplacement pour la recherche en extérieur, les coûts réguliers des licences, des outils et des logiciels en ligne… Research Ops donne une solution aux problèmes de budgétisation en apportant une structure appropriée où les déboursements sont suivi et contrôlés. En outre, l’allocation du budget pour les nouveaux sujets de recherche en négociant avec l’équipe financière de l’entreprise pour son approbation est aussi une responsabilité de Research Ops.

Service tout compris de recrutement de testeurs

Nous aidons les équipes chargées des produits, de la conception, de l’UX et du marketing à obtenir un retour d’information réel et exploitable sur les utilisateurs, plus rapidement et à moindre coût. Au cœur de notre service se trouve un pool de plus de 907 000 sujets de test.

En savoir plus

2.1.2 Outils et infrastructure

L’analyse et l’évaluation des données des utilisateurs, quantitatives ou qualitatives, nécessitent de la disponibilité d’un laboratoire avec des logiciels et d’autres outils informatiques. Étant donné que l’informatique n’est pas nécessairement le point fort des chercheurs, l’équipe peut avoir besoin de se coordonner avec les départements qui en sont responsables pour un bon fonctionnement. En plus d’être une liaison entre les départements, au fil du temps Research Ops s’occupe également de l’infrastructure du laboratoire.

Boîte à outils avec des modèles pour mesurer les KPI UX (en anglais)

La boîte à outils gratuite aide de manière fiable les chercheurs UX avec des évaluations de l’expérience utilisateur. Elle permet une mesure valide, fiable et objective de la perception des utilisateurs. Les trois KPI pertinents – Single Ease Question (SEQ), Net Promoter Score (NPS) et System Usability Scale (SUS) – vous aident à mieux évaluer les risques et à en tirer des améliorations.

En savoir plus

2.1.3 Gestion des données et des connaissances

Avec la taille croissante des données et des sujets, la gestion des données et des rapports devient de plus en plus difficile. Par conséquent, la création d’un référentiel de données devient un rôle important de Research Ops pour rendre les données accessibles à l’ensemble de l’entreprise à partir d’un système central. L’émergence de la pratique opérationnelle introduit également une structure au département de R&D. Dans la pratique, l’une des premières activités est de créer une stratégie de collecte, d’analyse, d’archivage et de partage des données. La standardisation d’un processus cadre donne une orientation systématique à l’équipe de R&D, l’aidant à améliorer l’efficacité de son travail.

2.1.4 Documentation

La mise à l’échelle dans une équipe indique une augmentation du nombre de personnes, ce qui révèle instantanément le besoin d’un système. Un nombre plus important de personnes nécessite non seulement une gestion, mais elles se sentent très facilement désorientées et confuses. Alors, il incombe à Research Ops de développer une structure pour le traitement, l’analyse et la production de rapports pour les membres de l’équipe de R&D. La documentation de ces procédures, par exemple, comment rédiger un document de recherche, des lignes directrices, etc., permet à tout nouveau membre de l’équipe d’apprendre facilement le processus et de s’intégrer rapidement dans le rôle. Des procédures suffisamment documentées garantissent des rapports cohérents et de haute qualité sans compromettre l’efficacité.

2.1.5 Communication interne

Le département de R&D est un service utilisé par tous les départements, ce qui indique l’importance de la communication interne. Research Ops prend la responsabilité de socialiser au sein de l’organisation par moyen de courriels, newsletters, blogs… pour partager des rapports mensuels, les dernières découvertes du département, etc.

2.1.6 Pool de testeurs représentatifs

Pour obtenir les perceptions des utilisateurs, on a toujours besoin de testeurs qui participent. Cependant, attirer ces participants pour la collecte de données à partir de la démographie souhaitée est une tâche colossale. Par conséquent, Research Ops met en place des stratégies incitatives basées sur la démographie, puis construit un pool de sujets pour participer et aider à la collecte de données.

2.1.7 Employés

Encore une fois, la gestion des ressources humaines et le recrutement sont nécessaires dans tous les départements. Research Ops surveille les besoins de l’équipe en termes d’embauche, de formation, d’acquisition de compétences, de mentorat, de tenue de réunions hors site ou sur site, etc.

2.1.8 Gouvernance

Aujourd’hui, la confidentialité et la sécurité des données des utilisateurs est un sujet sensible. Le secteur Gouvernance de Research Ops s’assure que la collecte, le traitement et le stockage des informations soient conformes à l’éthique et à la législation. Dans cet article, vous pourrez trouver toutes les informations sur la recherche UX dont vous avez besoin.

3. Research Ops : Comment démarrer ?

La portée du champ d’action de Research Ops peut sembler écrasante au début. Malgré ses possibilités, l’une des inquiétudes les plus courantes concernant la pratique vient des entreprises qui se demandent par où commencer. Étant donné que Research Ops couvre huit piliers et que chacun des huit domaines a son propre département dans une entreprise, cela peut sembler une tâche de poids. Cependant, la clé d’avoir une équipe de Research Ops réussie est de ralentir. Semblable à une nouvelle idée commerciale, l’une des premières étapes pour démarrer la fonction opérationnelle consiste à trouver sa nécessité à travers la communication au sein de l’équipe.

Des sociétés de premier ordre comme Microsoft, Spotify et Deliveroo ont souligné que leurs équipes de R&D sont devenues expertes en multitâche avec la croissance de l’entreprise. Bien que cela sonne très bien, la réalité était que les équipes perdaient trop de temps en faisant des tâches autres que celles pour lesquelles elles avaient été embauchées, comme étudier les besoins des clients, développer une stratégie, etc. Certaines même visualisaient les lignes floues de leurs exigences de travail, notant qu’il n’y avait pas de fin à la liste de tâches à faire alors qu’elles savaient par où commencer. Un autre grand défi mentionné par Microsoft était l’absence de documentation qui pourrait empêcher l’équipe de R&D de commettre à nouveau des erreurs coûteuses similaires à l’avenir. Trouver les défis de chaque équipe est devenu la première étape du développement de Research Ops dans les sociétés mentionnées ci-dessus.

3.1 Les étapes pour le développement de Research Ops

Sur la base de l’expérience réussie en Research Ops d’organisations bien connues, voyons ci-dessous les quatre étapes faciles pour commencer :

3.1.1 Communication

Suivez le format d’un formulaire de feedback pour demander à votre équipe les défis auxquels elle est confrontée. Si l’équipe ne trouve aucun obstacle, faites un détour et renseignez-vous sur leurs tâches pendant la journée. Supposons qu’ils ont des suggestions d’amélioration. S’il est difficile de formuler des questions, concentrez-vous sur la manière dont les quatre domaines mentionnés ci-dessous affectent l’équipe respective dans le questionnaire :

  • Environnement – Quel est le processus ? Comment trouve-t-on les participants ? Y a-t-il des contraintes dans la collecte ou le traitement des données ?
  • Portée – Fréquence méthodes, comment et quand du processus de recherche
  • Personnes – Forces et faiblesses de l’équipe
  • Organisation – Questions concernant la répartition des tâches, la structure, la communication interne

3.1.2 Audit et analysis

Semblable au traitement des données, après la collecte des réponses, vous devrez faire des audits et des analyses pour trouver les défis importants auxquels l’équipe est confrontée. Créez une feuille de calcul avec les résultats pour la prochaine étape du développement de Research Ops. Cependant, pour aller de l’avant, vous devriez classer les défis en domaines, par exemple :

  • Gestion et recrutement des ressources humaines
  • Archivage des données et gestion des connaissances
  • Outils et infrastructure
  • Gouvernance

3.1.3 Commencez modestement

Après la classification, il devient beaucoup plus facile pour une entreprise de démarrer Research Ops. Cependant, encore une fois, il est préférable de ne pas se concentrer sur tous les défis en une seule fois. Au lieu de cela, il est préférable de commencer par se concentrer sur un domaine, de résoudre ses défis et de passer au suivant.

3.1.4 Croître et évoluer

Après le démarrage de Research Ops, de façon similaire aux autres départements de l’entreprise, laissez-le avancer et évoluer pour trouver les défis continus auxquels l’équipe de R&D est confrontée. Ensuite, avec une communication régulière et du feedback de l’équipe et des réponses d’audit, Research Ops pourra se développer et avoir une structure complète.

4. Derniers mots

Il est intéressant de voir comment certaines entreprises ne peuvent pas avoir assez de Research Ops, tandis que d’autres n’en ont pas encore compris le besoin. L’amplitude de la pratique est si grande que les grandes sociétés où la recherche fait partie intégrante des pratiques de l’entreprise ont déjà commencé à croiser des opérations interdisciplinaires pour une meilleure intégration. Cependant, avant de se livrer à des conclusions hâtives et de suivre les tendances, il est nécessaire de clarifier les défis de la R&D et la portée de Research Ops. L’absence de planification et le fait de se précipiter peuvent entraîner un gaspillage de ressources, explique la responsable de Research Ops chez Spotify. Elle a commis l’erreur de confier à Research Ops des tâches que les chercheurs ne pouvaient pas gérer, et met ainsi l’accent sur la planification avant l’exécution.